8 mars 2024 : jour de deuil national

Jour de deuil national_08.03.2024

« La France sera le premier pays au monde à protéger dans sa Constitution la liberté des femmes à disposer de leur corps » s’est écrié le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, en se félicitant d’avance du « vote historique » des sénateurs, le 29 février. Quatre heures de débats auront suffi pour dégager une majorité de 267 voix contre 50. Le vote du Sénat a ouvert la voie à l’inscription de l’avortement dans la Constitution par l’ensemble des parlementaires réunis ce lundi en congrès à Versailles. Sur X (ex-Twitter), Emmanuel Macron s’est immédiatement réjoui du vote des sénateurs. À l’issue du Congrès, totalement prévisible, « le président devrait promulguer la révision constitutionnelle le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes ».

Lire la suite sur LSDJ
NDLR. Saluons la dénonciation unanime de la hiérarchie catholique à propos du vote inique des parlementaires français. Comme le dit très justement Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, « Les parlementaires (…) sont devenus responsables devant l’Histoire de la plus grande transgression qui soit, celle de l’interdit de tuer. » Cette dénonciation fait d’autant plus ressortir le silence des autres confessions chrétiennes (y compris évangéliques) et des autres religions. Que Dieu ait pitié de nous.

Sur le même thème

Sur le même thème

Redurcir le recensement militaire

Redurcir le recensement militaire

Le ministre des Armées, Sébastien Le Cornu, annonce face à Darius Rochebin sur LCI vouloir "redurcir militairement" le recensement sous une forme inédite pour être prêt à une mobilisation du pays. Écouter la suite sur LCIÉcouter également Des lois terrifiantes contre...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This