Bienvenue en enfer

Logo_du_festival_Hellfest

Du 15 au 18 juin 2023, 16e édition du Hellfest, qui avec plus de 420 000 entrées payantes en 2022, est devenu le plus important festival de France en termes de participation.

Durant trois jours, des centaines de milliers de personnes venues de toute l’Europe accourent à Clissons (près de Nantes) pour écouter des groupes musicaux aux noms évocateurs, entre autres, de Behemoth, Belphégor, Black Sabbath, Dark Funeral, Deicide ou encore Impaled Nazarene. Le groupe « Mayhem » dans la chanson « A Grand declaration of war » vomit sa haine antichrétienne : « Chrétienté. Religion de pitié. Dieu des malades. Nous ne déclarons pas la paix, mais la guerre. » Le groupe « Belphégor » incite à tuer des chrétiens : « Les chrétiens aux lions ! Brûler des croix. Jésus-Christ, fils d’odeur fétide. Jésus-Christ, sauveur castré. » Le groupe « Marduck » dans la chanson « Jesus Christ sodomized » prône la mort des prêtres : « Pissez sur le Christ et tuez le prêtre, suivez la nature – louez la bête. » Le groupe « Dark Funeral » fait allégeance à Satan qu’il prend pour père : « Seigneur des Enfers, père impie. Votre souhait est mon commandement. Je vais couper la gorge menteuse, le sang chrétien va tomber sur le sol. » Le groupe « Impaled Nazarene » dans l’Album « In Absence of the war » appelle aux profanations et même à la mort des enfants chrétiens : « Nous vous traquerons un par un. Nous détruirons toutes vos reliques religieuses. Nous incendierons les lieux de culte. Nous trancherons la gorge de tous vos enfants. » (D’après un article d’Avenir de la Culture.)

Programme 2023

Crédits photographiques : Par Catteridge — https://passion-stickers.com/fr/101/2699-stickers-hellfest.html, marque déposée, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?curid=14497601

Sur le même thème

Sur le même thème

France : une « déferlante antisémite »

France : une « déferlante antisémite »

Le Premier ministre français Gabriel Attal a alerté sur une recrudescence des actes antisémites en France, lors du dîner du CRIF à Paris ce 6 mai. Il a assuré que "366 faits" ont été rapportés au premier trimestre 2024, ce qui représente "une hausse de 300 %" sur un...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This