Confession de foi d’une ministre

Rachida Dati

Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris et jusqu’alors présidente du conseil national du parti Les Républicains, est donc la nouvelle ministre de la Culture.  Pour elle, « La foi fait partie de ma vie». « Imprégnée par les racines chrétiennes de notre pays, je suis très sensible à la liturgie, aux homélies, aux chants religieux », confiait-elle au magazine Valeurs actuelles fin 2013. « Les carmélites ont contribué à ma réussite scolaire, et cette réussite a été accompagnée par les récits bibliques. Au-delà des manifestations de la foi, il y a la place que je donne à Dieu, et donc au Fils de Dieu. Je pense même que Dieu est une nécessité pour l’homme, c’est le rappel constant que nous ne sommes pas tout-puissants, c’est le rappel d’un impératif moral d’aimer son prochain, de l’accueillir, de lui venir en secours. »

Lire la suite sur Aleteia
NDLR. Indépendamment de ce que l’on peut penser de cette femme politique, il lui fallait un courage certain qu’il faut saluer pour dire les choses ainsi dans notre société déchristianisée et même opposée, en tout cas au niveau médiatique, à toute expression de foi.

Crédit photo : par Thesupermat — Travail personnel, CC BY-SA 4.0,

Catégorie : Politique | Spiritualités

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This