Des avortements en hausse et toujours pas de politique de prévention

Avortement2

234 300, c’est le nombre d’avortements pratiqués en France en 2022 soit une augmentation de 4.9% par rapport à 2021.  Le taux de recours atteint lui aussi son plus haut niveau depuis 1990 soit 16,9 IVG pour 1000 femmes de 15 à 49 ans. La publication de ces chiffres en nette hausse souligne l’urgence d’une politique de prévention. Auteur du rapport, la DREES relève également une nette augmentation du ratio d’avortement due à la baisse des naissances conjuguée à la hausse du nombre des IVG. Tout en évoquant le changement des pratiques contraceptives et la hausse des ventes de produits de contraception d’urgence, elle préconise des « études spécifiques sur la contraception ». Mais au-delà des études qui pourraient être menées sur les pratiques contraceptives, ces chiffres montrent la nécessité de regarder en face la réalité de l’avortement.

Lire la suite sur Alliance Vita

Catégorie : Avortement | Contraception

Sur le même thème

Sur le même thème

Plusieurs avortements, avant l’adoption

Plusieurs avortements, avant l’adoption

« Lorsque j’ai appris que j’étais enceinte, ma première pensée a été d’appeler un centre d’avortement et de prendre rendez-vous. J’avais déjà quatre enfants à la maison, le père de mon enfant n’était pas là et les factures s’accumulaient », témoigne Neesha. Son...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This