Des patients conscients quand ils semblent ne pas l’être

Certains patients souffrant de lésions cérébrales peuvent sembler être dans le coma, alors que ce n’est pas le cas. Ils assimilent « au moins une partie de ce qui se passe autour d’eux, mais ne peuvent pas y répondre physiquement ». C’est ce qu’a révélé une étude réalisée par des chercheurs de la Weill Cornell Medicine de New York et publiée dans le journal Brain. Cette « rupture entre la compréhension et la réponse » est appelée dissociation cognitivo-motrice (DCM), un trouble de la conscience consécutif à une lésion cérébrale.

Lire la suite sur Gènéthique

Catégorie : Fin de vie

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This