Installation de centres de télémédecine dans les gares

Gare

La SNCF va déployer des espaces de télémédecine pour lutter contre les déserts médicaux dans environ 300 gares d’ici à 2028, a annoncé SNCF Gares et Connexions vendredi 17 novembre. Les gares sélectionnées pour bénéficier du dispositif seront « situées dans les zones d’intervention prioritaires (ZIP) et les zones d’aménagement concertées (ZAC), caractérisées par une offre de soins insuffisante et une difficulté d’accès aux soins », soit 1 735 gares potentielles, explique la filiale du groupe ferroviaire qui gère les près de 3 000 gares françaises dans un communiqué. Pour déployer cette offre, la filiale de la SNCF a choisi la société Loxamed, créée en 2020 pendant la pandémie de Covid-19 et détenue par le loueur de travaux publics Loxam et la société Capitello Med, spécialisée dans les solutions médicales connectées. Loxamed avait déjà installé des centres de dépistage du Covid-19 sur les parvis des grandes gares françaises fin 2020.

Lire la suite sur France Info
Lire la réaction du Conseil national de l’ordre des médecins
NDLR. Les difficultés d’accès aux soins, que ce soit auprès des praticiens ou auprès des hôpitaux, font l’objet d’une actualité constante, et ce, depuis des décennies. Plutôt que de s’attaquer au problème de fond, on continue d’éclater l’offre comme cela avait déjà été le cas durant l’opération du Covid 19. On reprend les mêmes…

Catégorie : Économie | Politique | Santé

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This