La 5G risquée pour la santé

5G (1)

Annie Sasco, médecin cancérologue, avec des centaines d’autres scientifiques, ont exigé l’arrêt immédiat du déploiement du réseau 5G. Ils ont lancé un appel aux Nations Unies, à l’OMS et au gouvernement : « La 5G diffère des précédentes (1, 2, 3, 4G), essentiellement par le fait que les opérateurs ont utilisé des fréquences, jusqu’alors, non utilisées pour la téléphonie mobile, des champs pulsés électromagnétiques très très rapides, qui nécessitent énormément d’antennes, parce que leur propagation est relativement limitée dans l’espace.
Une émission de TV5 Monde.

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This