La Fnac, agitateur de complotisme?

La mise en avant, dans des magasins de l’enseigne, du livre « Les Apprentis Sorciers » de l’antivax Alexandra Henrion-Caude pose encore une fois la question du rôle du puissant distributeur dans la promotion d’ouvrages contestés.
NDLR : Libération se permet des techniques d’intimidation envers la FNAC. L’éditeur Albin Michel et le diffuseur Versilio sont aussi visés. Cela montre la pression de plus en plus grandissante contre la liberté d’expression.

Lire la suite sur liberation.fr

Catégorie : Covid | Médias | Vaccination

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This