Le congé de naissance, une fausse bonne idée ?

Naissance1

Le 8 novembre, Aurore Bergé, la ministre des Solidarités, avait annoncé la création d’un « nouveau droit » pour les familles, à savoir un « congé parental plus court mais mieux indemnisé pour laisser un vrai choix aux familles ». Le 22, l’Elysée a communiqué plus de détails sur le projet de réforme du congé parental. Ce nouveau dispositif rentrerait en vigueur « courant 2025 ». Le budget correspondant serait inclus dans le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). L’indemnisation par la Sécurité sociale serait calculée au prorata du salaire, jusqu’à un plafond de 1 800 € par mois. Chacun des deux parents pourrait rester six mois auprès de son enfant, mais cette durée prend en compte le congé maternité (16 semaines) et paternité (28 jours). Ce nouveau congé de naissance serait donc en réalité de trois mois et demi seulement pour les femmes, alors que le dispositif actuel permet de prendre un congé parental jusqu’aux trois ans de l’enfant.

Lire la suite sur Alliance Vita
NDLR. Les politiques nous surprennent toujours ! Ou comment présenter une régression en nouveauté !

Catégorie : Économie | Famille | Politique

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This