Le problème de la mixité sociale à l’école

Le nivellement par le bas de la grande majorité des écoles publiques fait fuir vers le privé les familles qui peuvent assumer les frais de scolarité demandés. Mais ce mouvement ne s’arrête pas là puisque de plus en plus de familles quittent le système, public ou privé, sous contrat avec l’État, pour rejoindre – voire fonder – des écoles indépendantes dites hors contrat : plus de 120 écoles créées cette année et 2500 établissements, en comptant l’enseignement professionnel. Le phénomène augmente de façon exponentielle puisque 100 000 élèves environ sont scolarisés dans ces écoles en 2022 contre 50 000 il y a 10 ans.

Sans vouloir s’attaquer aux causes de ce phénomène, le ministre Pap Ndiaye veut mieux répartir les élèves des catégories sociales dites « défavorisées », c’est-à-dire agir sur les effets, en s’appuyant sur l’indice de position social (IPS) des élèves de collège et de CM2 qui permet de déterminer le statut social des élèves à partir des professions et catégories sociales (PCS) de leurs parents.

Lire la suite sur Contrepoints 

Catégorie : Éducation
Etiquettes : enseignement

Sur le même thème

Sur le même thème

Transmania

Transmania

Le livre événement des féministes Dora Moutot et Marguerite Stern. Il explique : les dérives de l’idéologie transgenre ; les conséquences en matière d’effacement de la femme ; la rupture d’égalité dans les compétitions sportives féminines ; et bien sûr, la réalité des...

lire plus
Les écrans tuent

Les écrans tuent

Les dangers sous-estimés des smartphones sur les cerveaux des enfants. Avec le Dr Yannick Guillodo, médecin du sport au CHU de Brest, auteur de “Le smartphone tue !” (Éditions Baudelaire) et le Dr Anne-Lise Ducanda, médecin de PMI (protection maternelle et infantile)....

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This