Les raisons cachées du désordre mondial

Pour bibliographie) (18)

Éditions Sigest, 26/11/2021

Les institutions françaises sont faussement démocratiques car adossées à une prétendue « représentation du peuple » par des « élus » aux seuls services des financiers qui permettent à leur parti politique de les présenter aux élections. Au surplus, la prétendue séparation des pouvoirs, qui se garde bien de mentionner le seul moyen du pouvoir, celui de la création monétaire (laquelle est intégralement contrôlée par les banquiers privés) n’a jamais été pertinente. Ces institutions faussement démocratiques ne sont pas l’apanage de la France car elles se sont répandues dans tous les pays occidentaux, dits civilisés et en réalité soumis à la Haute finance apatride dont le Quartier Général historique est situé à la City of London.

Lire la suite sur la Fnac

Catégorie : Bibliographie | Politique
Etiquettes : démocratie | finances

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This