Pornographie : pourquoi l’État peine tant à protéger les enfants

pornographie

Selon des données de Médiamétrie, plus de deux millions de mineurs, y compris des très jeunes, regardent chaque mois de la pornographie. Ils représentent 12% des 19 millions de visiteurs de sites pour adultes recensés en avril 2022. Pourtant, depuis le vote de la loi sur les violences conjugales en juillet 2020, les Français de moins de 18 ans sont censés être refoulés à l’entrée de ces plateformes. L’amendement « Mercier » exige en effet que ces sites pour adultes mettent en place une vérification de l’âge des utilisateurs, sous peine d’un blocage. Le simple message « avez-vous plus de 18 ans ? » n’est plus considéré comme suffisant. Or, depuis deux ans, rien n’a vraiment changé.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Etiquettes :

Sur le même thème

Sur le même thème

Un chien plutôt qu’un enfant

Un chien plutôt qu’un enfant

Elle est vétérinaire, journaliste sur RTL, et a écrit un livre sur le sujet : autant de raisons d'être bien accueillie quand elle affirme avoir donné à son chien Colonel « la place de l'enfant qu'elle a décidé de ne pas avoir ». Dans son...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This