Protection de la santé mentale et physique de la jeunesse

Manipulation

Aux États-Unis, la protection de la « santé mentale et physique de la jeunesse » devient un enjeu majeur et les plaintes contre les réseaux sociaux pleuvent. Si bien que YouTube a décidé de prendre de l’avance en annonçant qu’elle allait limiter les « recommandations répétées » potentiellement négatives. Les vidéos « qui comparent des caractéristiques physiques et en idéalisent certaines par rapport à d’autres, qui idéalisent des niveaux de forme physique ou des poids corporels spécifiques » ne seront plus suggérées aux adolescents de façon répétée, a annoncé la plateforme de vidéo de Google le jeudi 2 novembre. Cela s’appliquera d’abord aux États-Unis, puis dans d’autres pays à partir de 2024.

Lire la suite sur France-Soir
Sur le même sujet, lire également « 41 États américains s’attaquent à Meta pour mise en danger de la santé mentale des enfants »

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This