Covid-19 : bilan d’une surveillance massive

liberté d'expression

Les français (et bien d’autres peuples) ont été les sujets d’une expérience d’obéissance de masse. La France fait partie des pays qui ont adopté en mars 2020 les règles de confinement les plus strictes pour lutter contre la « pandémie » de Covid-19. Historien et sociologue, Nicolas Mariot s’est interrogé sur cette expérience d’obéissance de masse… « en tant qu’historien spécialiste de la guerre de 14-18, j’ai déjà étudié une telle expérience d’obéissance à grande échelle. Et j’ai été surpris qu’une nouvelle forme d’union sacrée justifiant suspension des libertés et gouvernement sans contrôle ait pu se répéter presqu’un siècle après à l’identique

Lire la suite sur le Journal du CNRS
NDLR. À défaut d’être convaincus par les chiffres, l’apport des historiens et sociologues permettra, espérons-le, à un maximum de nos concitoyens d’ouvrir les yeux. Déjà, la publication d’un tel rapport dans le journal du CNRS est un signe en soi que l’omerta est en train de se fissurer.

Sur le même thème

Sur le même thème

Transmania

Transmania

Le livre événement des féministes Dora Moutot et Marguerite Stern. Il explique : les dérives de l’idéologie transgenre ; les conséquences en matière d’effacement de la femme ; la rupture d’égalité dans les compétitions sportives féminines ; et bien sûr, la réalité des...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This