Cyberviolence : les annonces de Pap Ndiaye ne convainquent pas

santé

Le 12 mai, Lindsay, une collégienne de 13 ans, se suicidait. En réaction, le ministre de l’Éducation Pap Ndiaye a annoncé le 13 juin le lancement d’une grande campagne de prévention contre le harcèlement pour la rentrée 2023. Il a par ailleurs déclaré avoir demandé qu’une heure de sensibilisation sur les risques des réseaux sociaux soit organisée dès cette semaine pour tous les collégiens, notamment pour que les élèves aient « parfaitement en tête les numéros » d’urgence en cas de cyberharcèlement (3018) et de harcèlement scolaire (3020). « Un effet d’annonce qui ne résout rien », a rétorqué le principal syndicat des chefs d’établissement (SNPDEN-UNSA) qui dénonce l’ « impréparation » face à un problème « multiforme ».
Lire la suite sur Next Impact
NDLR. À voir la nouvelle production « Identité en question (Ép. 2) : double victime » de la Compagnie des Actes et Inspire TV.

Catégorie : Éducation | Société

Sur le même thème

Sur le même thème

Le basculement mortifère de notre société

Le basculement mortifère de notre société

Euthanasie de masse en projet dans les EHPAD : notre société a un problème avec la mort. Avec Eric Mercier Infirmier (ancien pompier de Paris), formateur PRAP en EHPAD, et pratique l'hémodialyse dans les soins palliatifs en EHPAD et avec le père Michel Viot Prêtre...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This