Donner la mort peut-il être considéré comme un soin ?

800.000 soignants s’opposent à l’euthanasie

Représentant les différents modes d’exercices professionnels, les organisations signataires du présent avis éthique ont souhaité confronter concrètement leur pratique et leur éthique soignantes aux perspectives d’une telle évolution législative, en s’interrogeant sur les conséquences effectives qu’aurait la mise en œuvre d’une forme de mort médicalement administrée.

Lire la suite sur sfap.org

Sur le même thème

Sur le même thème

Un chien plutôt qu’un enfant

Un chien plutôt qu’un enfant

Elle est vétérinaire, journaliste sur RTL, et a écrit un livre sur le sujet : autant de raisons d'être bien accueillie quand elle affirme avoir donné à son chien Colonel « la place de l'enfant qu'elle a décidé de ne pas avoir ». Dans son...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This