Fin de vie : une absence totale de considération pour la vie

suicide assisté

La version provisoire du projet de loi du gouvernement sur la fin de vie est stupéfiante. Loin de la prudence attendue par beaucoup sur ce sujet délicat, les premières propositions ont déclenché la colère des soignants et plongé dans un abîme de perplexité des patients. La lecture de certains dispositifs envisagés est effectivement glaçante et témoigne d’une absence totale de considération pour la vie. Même provisoire, le texte a de quoi inquiéter. D’ailleurs, sa publication n’a pas manqué de faire réagir : « Le contenu indigent de ce document suscite l’inquiétude et la colère des professionnels de santé tant le caractère approximatif des propositions témoigne d’une grave méconnaissance de l’existant, d’une forte ignorance des tâches assumées notamment par les équipes de soins de support, et d’une absence totale d’évaluation des besoins humains et de financement des mesures préconisées », ont dénoncé 18 associations de soignants.

Lire la suite sur Aleteia
Décryptage du contenu de cet avant-projet de loi sur la fin de vie et en comprendre les enjeux avec Tugdual Derville, d’Alliance Vita.

Sur le même thème

Sur le même thème

Conseil Scientifique Indépendant

Conseil Scientifique Indépendant

Retour sur la journée de la 150ème du CSI qui a eu lieu le 8 mai 2024 à Saintes (17), avec Emmanuelle Darles - Informaticienne, Hélène Banoun - Pharmacienne et ancienne Chargé de recherches INSERM, Vincent Pavan - Mathématicien, enseignant-chercheur et Auteur, Maître...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This