Fusionner la biologie et l’IA

IA « Il est temps de s’inquiéter » : Geoffrey Hinton

L’idée de base est de « fusionner la biologie et l’IA », ce qui pourrait définir « de nouvelles frontières pour la technologie d’apprentissage automatique ». Les applications sont diverses : voitures ou drones autonomes, robots de livraison, interfaces cerveau-machine, découverte de médicaments. « Cette nouvelle technologie pourrait à l’avenir dépasser les performances du matériel existant purement basé sur le silicium », estime Adeel Razi. Selon le chercheur cette technologie pourrait donner à une intelligence artificielle la faculté d’« apprendre tout au long de sa vie », comme les cellules du cerveau humain. Ce qui lui permettrait d’acquérir de nouvelles compétences sans perdre les anciennes, et d’appliquer les connaissances existantes à de nouvelles tâches.

Lire la suite sur Généthique

Catégorie : Sciences

Sur le même thème

Sur le même thème

L’escroquerie des études randomisées

L’escroquerie des études randomisées

L’Ivermectine aura vu deux phases concernant les études et publications pendant cette crise Covid. Deux phases, la première relevant de la médecine d’hier, qui a progressé pendant des millénaires grâce à l’observation, et la seconde, médecine de “demain”, ignorant...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This