Ils ont découvert le handicap de leur bébé pendant la grossesse

Même si Marjolaine a toujours su qu’elle pouvait avoir un enfant porteur de trisomie, du fait d’une particularité génétique, le jour où la maladie de sa fille s’est révélée à la première échographie, son monde s’est écroulé. Une amniocentèse a confirmé que leur petite fille à naître avait un chromosome en plus. « J’avais peur de ce que ma vie allait devenir, je n’arrivais pas à accepter et à comprendre pourquoi », se souvient Romain. En un clin d’œil, tous leurs projets de famille, dont un déménagement à l’étranger, ont été chamboulés. « Ça n’arrive qu’aux autres », se disaient-ils.

Lire la suite sur Aleteia.org

Catégorie : Avortement | Bioéthique | Famille

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This