Isolement social : un risque accru de mortalité prématurée

Personnes âgées3

Selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Glasgow, et publiée dans la revue BMC Medicine, les personnes qui vivent seules et qui ne voient ni famille ni amis ont un risque de mortalité prématurée accru de 77%, toutes causes confondues (cf. Grand âge : le manque d’ambition de l’exécutif ?). Les chercheurs ont remarqué que ce risque diminue lorsque la personne reçoit une visite au moins une fois par mois. L’interaction sociale aurait donc un effet protecteur (cf. Personnes âgées : l’isolement plus mortel que le Covid ?).

Lire la suite sur Gènéthique

Catégorie : Famille | Politique

Sur le même thème

Sur le même thème

Grippe aviaire : la prochaine pandémie annoncée

Grippe aviaire : la prochaine pandémie annoncée

Il sévit aux USA et en Europe une « campagne d’information” (ou plutôt visant à inquiéter et préparer les populations ?) à propos de la circulation d’un virus de grippe aviaire et sa possible transmission à l’homme. On sait déjà par les agences officielles US et par...

lire plus
Qui dirigera la France le 8 juillet

Qui dirigera la France le 8 juillet

« L'heure est à l'incertitude et c'est pour apaiser  l'angoisse que cette incertitude pourrait généré, qu'ici au Fil d'actu, nous allons briser le suspense et vous révéler dès maintenant qui gouvernera la France d'ici 15 jours et ce quels que soient les...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This