La croissance verte est une illusion

écologie

La croissance, qu’elle soit verte ou pas, implique une hausse de la surconsommation, affirme Timothée Parrique, économiste. Les quelques solutions présentées comme écologiques, telle la voiture électrique, ne font que déplacer ailleurs la pression sur la nature, sans régler le problème de notre addiction à toujours plus. Ce problème n’est jamais abordé de façon systémique, en associant les aspects écologiques, économiques, sociaux et psychologiques. Or notre système boulimique n’est pas durable. Il dilapide à la fois les ressources naturelles et notre temps disponible pour produire beaucoup de choses dont nous n’avons pas vraiment besoin.

NDLR. Moins radicale que les écologistes idéologiques, cette présentation qui paraît sympathique de prime abord, reste néanmoins dans la logique malthusienne d’une terre surpeuplée ne pouvant pas nourrir tout le monde. Bien sûr, il faut croire en Genèse 1:28.

Sur le même thème

Sur le même thème

Une somme scientifique sur le climat

Une somme scientifique sur le climat

En 2021, le géophysicien Patrice Poyet faisait paraître, en libre accès, la première édition de son monumental ouvrage sur le Climat. L’auteur procède à des mises à jour régulières si bien que nous en sommes aujourd’hui à la version 2.28 (téléchargeable ici). Les 655...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This