Le collège privé Stanislas au pilori

Collège Stanislas Paris

La ville de Paris suspend provisoirement son financement à l’établissement privé Stanislas. Et voilà ! Dans la croisade menée par Mediapart contre Stanislas, on prend les mêmes et on recommence. Et on ajoute la mairie de Paris qui n’attendait que cela et doit se frotter les mains : l’argent, c’est le nerf de la guerre. En prenant « Stan » pour cible, l’attention est momentanément détournée des bévues de notre nouvelle ministre de l’Éducation nationale qui peinait à assumer ses choix éducatifs personnels, à savoir l’inscription de ses enfants dans un établissement catholique. ​Disons que c’est une petite diversion bienvenue.

Lire la suite sur Aleteia
Lire également « Stanislas : la Ville de Paris suspend sa subvention après avoir lu Mediapart »

NDLR. On commence à avoir l’habitude de ce genre de procédé ! Un média fait une « enquête », et aussitôt le politique s’appuie dessus pour faire avancer ses pions (voir le dernier exemple en date L’association « Torrents de vie » condamnée avant d’être jugée). Cibles privilégiées : les organismes chrétiens !

Photo Copyright : https://commons.wikimedia.org/wiki/user:Celette

Catégorie : Éducation | Médias | Politique

Sur le même thème

Sur le même thème

Y-a-t-il encore un médecin à l’Élysée ?

Y-a-t-il encore un médecin à l’Élysée ?

Depuis plusieurs semaines, de nombreux d’observateurs, tant en France qu’à l’international, s’interrogent dans les médias sur l’état de santé d’Emmanuel Macron. Le médecin de l’Élysée est là pour s’assurer de la santé du président de la République. Il doit également...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This