Les conséquences des bassines dans l’agriculture

Emma Haziza est une hydrologue, chercheuse pluridisciplinaire, enseignante et conférencière française. La question des bassines est complexe. D’une part, elle permet à certains agriculteurs de stocker le trop plein d’eau des nappes phréatiques en hiver et de l’utiliser en cas de sécheresse l’été notamment quand il y a des mesures de restriction d’irrigation. Mais d’autre part, le premier utilisateur de l’eau reste le milieu naturel. L’eau qui s’infiltre dans les sols génère à son tour de nouvelles pluies, de nouvelles boucles du cycle de l’eau. En effet, on observe une coïncidence entre les cartes des territoires couverts par des bassines agricoles et celles des stress hydriques des dernières années.

Etiquettes :

Sur le même thème

Sur le même thème

Une somme scientifique sur le climat

Une somme scientifique sur le climat

En 2021, le géophysicien Patrice Poyet faisait paraître, en libre accès, la première édition de son monumental ouvrage sur le Climat. L’auteur procède à des mises à jour régulières si bien que nous en sommes aujourd’hui à la version 2.28 (téléchargeable ici). Les 655...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This