Les implications des États généraux de l’information

Médias2

Avec la récente saisine de l’Arcom par le Conseil d’État contre Cnews, les États généraux de l’information (EGI) sont revenus sous le feu des projecteurs. Voulus par Emmanuel Macron, les EGI sont pilotés par le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) à l’origine du recours contre Cnews. « Ce serait une erreur de penser que les États généraux sont une réponse à Bolloré, c’est beaucoup plus large », assurait celui qui, quelques mois plus tôt, déclarait sur France Inter que « là où Bolloré passe, le journalisme trépasse ».

Lire la suite sur The Epoch Times
NDLR. Des États généraux à suivre attentivement, notre président étant familier de ce type de manœuvre dilatoire afin de mieux imposer ensuite sa volonté.

Sur le même thème

Sur le même thème

Le coup de Poker d’Emmanuel Macron

Le coup de Poker d’Emmanuel Macron

Comprendre en 8 minutes le coup de poker du Président et pourquoi le RN va perdre les législatives... « Oui, notre président à décider de nous faire un all-in comme on dit au poker : il met tout sur la table, mais pas à n’importe quel moment, et pas forcément...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This