Les vaccins à ARNm ont causé plus de décès qu’ils n’ont sauvé de vies

Sur la base « d’hypothèses prudentes, les inconvénients estimés des vaccins à ARNm contre le COVID-19 l’emportent largement sur les avantages : pour chaque vie sauvée, il y a eu près de 14 fois plus de décès causés par les injections d’ARNm modifié. » « Étant donné les effets indésirables graves bien documentés et le rapport inacceptable entre les dommages et les bénéfices, nous demandons instamment aux gouvernements d’approuver et d’appliquer un moratoire mondial sur ces produits à ARNm modifié jusqu’à ce que toutes les questions pertinentes relatives à la causalité, à l’ADN résiduel et à la production de protéines aberrantes aient trouvé une réponse. »

Lire la suite sur Aube digital

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This