L’OMS et le programme de reproduction humaine

Pour bibliographie) (3)

Louis-Marie Bonneau

Éditions l’Harmattan

En 1968, Paul R. Ehrlich a publié le best-seller The Population Bomb (La bombe démographique). La thèse catastrophiste de ce livre était que la croissance de la population mondiale conduirait à une famine mondiale, voire à l’effondrement de l’humanité dans une guerre thermonucléaire, à moins que des mesures drastiques ne soient prises. En écho à cette crainte, en 1971, un Programme de recherche sur la reproduction humaine (HRP) a été créé au sein de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce livre retrace cette histoire de 1950 à aujourd’hui. Face à la crainte d’une crise économique et sanitaire liée à l’explosion démographique, il a en effet été décidé d’axer la recherche scientifique sur la maîtrise de la fécondité par des méthodes de contraception et de planning familial. Quarante ans plus tard, l’heure est au bilan et à la critique. Ce livre retrace le discours de l’ONU et de l’OMS, de son origine économique à son évolution vers les droits de l’homme. Il met en lumière les influences privées et étatiques qui ont prévalu dans les mesures de régulation de la fertilité proposées à travers le monde.

Lire la suite sur Éditions l’Harmattan
Lire le résumé (PDF)​​​​​​​

Catégorie : Bibliographie | OMS | Procréation

Sur le même thème

Sur le même thème

L’OMS, un océan de corruption et d’inefficacité

L’OMS, un océan de corruption et d’inefficacité

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) fait la pluie et le beau temps sur notre planète en matière de santé publique et la plupart des gouvernements se réfèrent à ses nombreuses recommandations. Or, il y a quelques années, Bertrand Deveaud, journaliste, et Bertrand...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This