L’Ukraine et l’OTAN poussent la Russie au bord du bouton rouge

Guerre1

L’Ukraine a récemment endommagé deux radars stratégiques russes avec des drones kamikazes  dévoilant une nouvelle dimension dans le conflit russo-ukrainien.. Le 23 et 28 mai, ces attaques ont endommagé des radars de détection précoce de missiles balistiques intercontinentaux à 600 km et 1800 km du front, cruciaux pour la défense nucléaire de la Russie. Ces radars ultrasophistiqués peuvent repérer des menaces à 3000 km de distance. En gros, l’Ukraine, avec un gros coup de pouce de l’OTAN et des États-Unis, a visé les yeux et les oreilles de la défense russe. La Russie n’a que dix de ces radars, et en voir deux endommagés, ça passe mal à Moscou.

Lire la suite sur Camille Moscow
Sur le même thème « Le chef de l’OTAN veut permettre à Kiev d’utiliser les armes occidentales sur le territoire russe, une “provocation” pour Moscou » sur France-Soir.
NDLR. Curieusement, cette information qui semble pourtant importante, n’a quasiment pas été reprise dans les médias mainstream. Consignes du gouvernement ? Autocensure ?… Par ailleurs, les propos du Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, qui estime que « le moment est venu pour les alliés de l’Ukraine de réfléchir à la question de savoir s’ils doivent autoriser de telles opérations avec du matériel fourni par eux-mêmes » relèvent de la désinformation et de la manipulation, l’Ukraine n’ayant pas les capacités militaires de mener les frappes qu’elle a opérées en territoire russe.

Catégorie : Guerres | Politique

Sur le même thème

Sur le même thème

Le coup de Poker d’Emmanuel Macron

Le coup de Poker d’Emmanuel Macron

Comprendre en 8 minutes le coup de poker du Président et pourquoi le RN va perdre les législatives... « Oui, notre président à décider de nous faire un all-in comme on dit au poker : il met tout sur la table, mais pas à n’importe quel moment, et pas forcément...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This