Lycée musulman Averroès : le tribunal administratif rejette les recours

Justice

Dans son jugement, le tribunal estime que l’association Averroès « a manqué à deux titres à ses obligations » : il s’est soustrait à un contrôle de son CDI (centre de documentation et d’information) à deux reprises, en particulier en s’opposant sans motif à un contrôle inopiné prévu le 27 juin 2022. Par ailleurs, le tribunal rappelle que « les cours d’éthique musulmane dispensés au lycée reposaient essentiellement sur une version des commentaires des « Quarante hadiths de l’imam An-Nawawi » qui comporte des appréciations contraires aux valeurs de la République » sur l’égalité hommes-femmes, la peine de mort ou encore la supériorité des lois divines.

Lire la suite sur France bleue
NDLR. L’affaire du lycée musulman Averroès de Lille est intéressante à plus d’un titre qui serait trop long à développer ici. Simplement remarquer que cette affaire intervient au lendemain de la loi confortant les principes républicains, avant celle sur les dérives sectaires, et avec, au milieu, toutes les restrictions et contrôles mis en place au niveau de l’éducation hors Éducation nationale.

Catégorie : Éducation | Spiritualités

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This