Médias sociaux : sources de dépression chez les adolescents

médias (1)

Faire défiler, taper et glisser. C’est sans fin. Pour la plupart des adolescents d’aujourd’hui, les plateformes telles que TikTok, Instagram et YouTube sont comme des trous noirs dont ils ne peuvent s’éloigner, l’adolescent lambda passant plus de cinq heures par jour en ligne. Mais le prix de cette connexion pourrait bien être leur santé mentale. Des chercheurs commencent à établir des liens surprenants entre l’utilisation des médias sociaux et la dépression. Chaque heure supplémentaire passée sur les sites de médias sociaux est associée à un plus grand nombre de symptômes de dépression. La prévalence des épisodes dépressifs majeurs chez les adolescents étant passée de 8,1% à 15,8% entre 2009 et 2019, des spécialistes de la santé mentale ont commencé à étudier les facteurs qui contribuent à cette augmentation.

Lire la suite sur Epoch Times

Sur le même thème

Sur le même thème

Un placebo peut-il soulager ?

Un placebo peut-il soulager ?

Les chercheurs en pharmacie testent de nouveaux médicaments en les comparants à un placebo, une pilule qui ressemble au médicament mais qui n’a aucun effet. L’objectif est de déterminer si le médicament est plus efficace que le placebo. Il est intéressant de noter que...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This