On n’est plus dans un état de droit

Laurent Bigot est un homme en colère. Ancien haut fonctionnaire, il a été diplomate, mais aussi sous-préfet. Il connaît donc bien les rouages de la haute administration publique avec laquelle il a pris ses distances ces dernières années. Très actif sur Twitter, compagnon de route des Gilets jaunes et du mouvement social dont il a documenté en vidéo les manifestations, il dénonce régulièrement les violences policières qui les accompagnent. Des violences policières dont il a été lui-même victime à plusieurs reprises.

Laurent Bigot accorde cet entretien à Théophile Kouamouo au lendemain de la grève et des manifestations du 23 mars, à la suite desquelles on a pu avoir l’impression de vivre dans un pays en situation d’insurrection générale. Violences policières généralisées et la plupart du temps gratuites, feux de poubelles et incendies d’édifices, où va la France ?

Sur le même thème

Sur le même thème

Transmania

Transmania

Le livre événement des féministes Dora Moutot et Marguerite Stern. Il explique : les dérives de l’idéologie transgenre ; les conséquences en matière d’effacement de la femme ; la rupture d’égalité dans les compétitions sportives féminines ; et bien sûr, la réalité des...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This