Pratiques de soins non conventionnelles

médecine

Le Conseil national de l’Ordre des médecins a travaillé ces derniers mois à la réalisation d’un rapport sur les pratiques de soins non conventionnelles. Il s’inscrit dans l’actualité où de multiples dérives liées à ces pratiques de soins émergent. (…) On les appelle : « médecine traditionnelle », « médecines alternatives », « médecines complémentaires », ou encore « médecines naturelles », « médecines douces » alors qu’elles ne sont pas reconnues sur le plan scientifique par la médecine conventionnelle et n’appartiennent pas à la formation initiale des médecins. L’enjeu est que soient identifiées les dérives de ces offres de soins qui mettent en danger physiquement et psychiquement le patient.
Lire la suite sur Conseil national de l’Ordre des médecins
​​​​​​​
Télécharger le rapport en PDF

NDLR. Après une gestion catastrophique de la période du Covid, et alors que les conséquences continuent de tomber pour les médecins récalcitrants, le Conseil de l’Ordre s’inquiète de la perte de confiance de beaucoup de personnes dans la médecine conventionnelle. Pourtant, l’utilisation de la médecine traditionnelle est admise et reconnue depuis très longtemps dans tous les pays du monde, sauf en France où celle-ci a été et est toujours combattue. Les mesures proposées par le Conseil de l’Ordre des médecins vont à l’encontre de celles de l’OMS (pour combien de temps ?) et surtout vont dans le sens d’une obligation de soins et d’une lutte accrue contre les « sectes » médicinales. La Mivilude a de beaux jours devant elle !

Catégorie : Liberté | Santé

Sur le même thème

Sur le même thème

Transmania

Transmania

Le livre événement des féministes Dora Moutot et Marguerite Stern. Il explique : les dérives de l’idéologie transgenre ; les conséquences en matière d’effacement de la femme ; la rupture d’égalité dans les compétitions sportives féminines ; et bien sûr, la réalité des...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This