Royaume-Uni : rapport de la commission d’enquête sur le sang contaminé

don du sang

Cinquante ans après le début des faits, un rapport souligne la responsabilité des autorités britanniques, aussi bien sanitaires que politiques, dans la mort de milliers de personnes souffrant d’hémophilie ou ayant subi des opérations chirurgicales, qui ont été contaminées, comme en France à la même époque, par le virus de l’hépatite C ou par le VIH suite à des transfusions sanguines. L’un des pires, si ce n’est le pire “désastre sanitaire de l’histoire de l’hôpital britannique”, “une “catastrophe” selon le rapport, “n’était pas un accident” mais la conséquence de la négligence de médecins, services du sang et gouvernements successifs, “qui n’ont pas donné la priorité à la sécurité des patients”. Le Premier ministre, Rishi Sunak, a présenté des excuses officielles tout en reconnaissant les échecs de l’État.

Lire la suite sur France-Soir
NDLR. Cette reconnaissance officielle de la responsabilité des autorités britanniques aussi bien sanitaires que politiques 50 ans après, n’effacera pas toutes les tragédies vécues par les victimes. Qu’en sera-t-il pour les victimes de la vaccination du Covid ?

Sur le même thème

Sur le même thème

Le coup de Poker d’Emmanuel Macron

Le coup de Poker d’Emmanuel Macron

Comprendre en 8 minutes le coup de poker du Président et pourquoi le RN va perdre les législatives... « Oui, notre président à décider de nous faire un all-in comme on dit au poker : il met tout sur la table, mais pas à n’importe quel moment, et pas forcément...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This