Belgique : de l’”acte exceptionnel” à la “banalisation”

euthanasie

Alors que l’euthanasie devait être « un acte exceptionnel », le professeur Benoît Beuselinck, oncologue belge, note qu’en 2019, le nombre de cas a atteint 2700 en Belgique pour une population de 11 millions d’habitants, soit un décès sur 40. Mais en réalité tous les actes ne sont pas déclarés, affirme le médecin. Ainsi, un décès sur 25 fait suite à une euthanasie. Il ajoute que « dans 16% des cas, l’euthanasie n’est pas faite en situation terminale ».

Lire la suite sur genethique.org

Catégorie : Bioéthique | Fin de vie

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus
Stratégie décennale des soins palliatifs

Stratégie décennale des soins palliatifs

Le gouvernement a publié récemment sa stratégie décennale pour renforcer les soins palliatifs. Ce rapport était attendu depuis de nombreuses semaines. Lancée en juin 2023, une Commission présidée par le Professeur Franck Chauvin, ancien président du Haut Conseil pour...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This