Cellules musculaires bovines capables de se multiplier quasi indéfiniment

Bovins

Des chercheurs de l’Université de Tufts ont mis au point « des cellules musculaires bovines capables de produire leur propre facteur de croissance et de se multiplier quasi indéfiniment ». La culture de viande artificielle est promue pour « réduire les impacts environnementaux de l’industrie de la viande ». Bien que déjà commercialisée, par exemple aux Etats-Unis ou aux Pays-Bas, la production de viande de synthèse est à l’heure actuelle « extrêmement coûteuse et énergivore ». Le coût de ces produits est fortement lié aux « milieux de culture, contenant généralement des composants très onéreux tels que le sérum fœtal bovin et les complexes de protéines recombinantes ». Les facteurs de croissance qui sont produits à partir de protéines recombinantes représentent « près de 90 % du coût total de production », ce qui « limite considérablement la rentabilité des produits finaux ».

Lire la suite sur Gènéthique

Catégorie : Alimentation | Économie

Sur le même thème

Sur le même thème

Qui dirigera la France le 8 juillet

Qui dirigera la France le 8 juillet

« L'heure est à l'incertitude et c'est pour apaiser  l'angoisse que cette incertitude pourrait généré, qu'ici au Fil d'actu, nous allons briser le suspense et vous révéler dès maintenant qui gouvernera la France d'ici 15 jours et ce quels que soient les...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This