Fin de vie : une convention manipulée ?

Après la publication des votes, une quarantaine de citoyens représentant environ un quart des participants, ont adressé une lettre au comité de gouvernance de la Convention citoyenne et à sa présidente Claire Thoury pour exprimer leur regret et leurs inquiétudes face à un « manque d’équilibre » et à un risque de « manipulation ».

Lire la suite sur genethique.org

Catégorie : Bioéthique | Fin de vie

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This