Neuralink : la FDA refuse d’expérimenter l’implant cérébral sur l’homme

La FDA a rejeté la demande d’Elon Musk de tester l’implant cérébral Neuralink chez l’homme en raison de « dizaines de risques » qui doivent être résolus avant l’expérimentation. Les problèmes soulevés concernent notamment la possibilité que les minuscules fils de l’implant, fixés dans la tête, migrent vers d’autres zones du cerveau. Les tests sur des porcs s’étant révélés sans succès. Or, la migration de ces fils « provoquerait une inflammation du cerveau, altérerait certaines fonctions et romprait les vaisseaux sanguins » d’après une analyse de Victor Krauthamer, ancien responsable de la FDA.

Lire la suite sur genethique.org

Sur le même thème

Sur le même thème

Omicron : le chaînon manquant

Omicron : le chaînon manquant

Pour Jean-Marc Sabatier, Docteur en Biologie Cellulaire et Microbiologie, HDR en Biochimie et Directeur de Recherche au CNRS, qui relaie cette vidéo, les propos du professeur Takayuki Miyazawa, de l’Institut de recherche sur les virus de l’Université de Kyoto,...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This