Le droit à disposer librement de son corps

écologie (2)

La décision de la Cour suprême américaine de laisser les États décider du droit à l’avortement doit nous permettre de nous interroger sur ces notions essentielles d’un point de vue à la fois moral, éthique et sociétal.

Ne laissons pas les opportunistes politiques s’en emparer pour nous imposer n’importe quoi et ce d’autant plus que les États-Unis sont très partagés sur le sujet.

Certains États sont plutôt contre le droit à l’avortement, d’autres à l’inverse sont allés jusqu’à demander ou préconiser des avortements jusqu’au neuvième mois et même au-delà, incluant la période dite « périnatale » qui va jusqu’à 28 jours après la naissance. 

Lire la suite sur francesoir.fr

Etiquettes : USA

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This