Loïc Le Ribault : le scientifique qu’il fallait faire taire…

Pour bibliographie) (4)

Jean-Paul Le Perlier
Éditions Tredaniel La Maisnie, novembre 2007

Loïc Le Ribault est décédé dans la nuit du 6 au 7 juin 2007. Lors de sa mise en bière, un responsable des pompes funèbres dissuadait les personnes présentes de se recueillir près de sa dépouille : « Décomposition du corps trop avancée… Spectacle insoutenable… » L’auteur Jean-Paul Le Perlier décidait alors de passer outre et, après avoir franchi plusieurs portes closes, se trouvait en présence de la dépouille de Loïc. Laquelle présentait sur la face droite du visage, quelques centimètres au-dessus de l’oeil, , une contusion de huit centimètres sur deux. L’œil lui-même était violacé sur tout le pourtour. Les lèvres présentaient des traces de saignement, toujours sur la droite. L’une des mains de Loïc était dilatée et violacée, ce qui suggérait une fracture… Que s’est-il passé cette nuit-là ? Nul ne connaîtra la réponse : la dépouille a été incinérée… Quoi qu’il en soit, on retiendra qu’un homme encore assez solide pour avoir gagné sur ses deux jambes sa chambre à l’hôpital était retrouvé mort et dans l’état décrit ci-dessus moins de quarante-huit heures plus tard. Jusqu’à l’ultime seconde, le destin de Loïc Le Ribault aura incité à se poser des questions. Souvent les pires…

Lire la suite sur la fnac.com

Etiquettes :

Sur le même thème

Sur le même thème

Conseil Scientifique Indépendant

Conseil Scientifique Indépendant

Retour sur la journée de la 150ème du CSI qui a eu lieu le 8 mai 2024 à Saintes (17), avec Emmanuelle Darles - Informaticienne, Hélène Banoun - Pharmacienne et ancienne Chargé de recherches INSERM, Vincent Pavan - Mathématicien, enseignant-chercheur et Auteur, Maître...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This