Nous aurons à justifier notre volonté de vivre

« Nous, malades, prenons la parole en faveur des soins palliatifs et d’accompagnement, qui soulagent la douleur, et appelons à refuser l’euthanasie (ou sa version préliminaire, le suicide assisté), parce qu’elle accroîtrait, au lieu de les réduire, la souffrance et l’injustice. » C’est l’appelle de Christophe Régnier, Françoise Bourlière et Christèle Périsse, touchés par une grave maladie, dans une tribune publiée par le journal Le Figaro.

Lire la suite sur genethique.org

Catégorie : Bioéthique | Fin de vie

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus
Stratégie décennale des soins palliatifs

Stratégie décennale des soins palliatifs

Le gouvernement a publié récemment sa stratégie décennale pour renforcer les soins palliatifs. Ce rapport était attendu depuis de nombreuses semaines. Lancée en juin 2023, une Commission présidée par le Professeur Franck Chauvin, ancien président du Haut Conseil pour...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This