ONU-Unrwa : une prise de conscience tardive

Unrwa ONU2

Des employés de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) ont-ils été impliqués dans l’attaque meurtrière du Hamas le 7 octobre dernier en Israël ? C’est en tout cas l’accusation de l’État hébreu, (NDLR : preuves à l’appui !). « Les autorités israéliennes ont fourni à l’Unrwa des informations sur l’implication supposée de plusieurs de ses employés » dans les attaques du mouvement islamiste palestinien, indique le chef de l’agence, Philippe Lazzarini, dans un communiqué publié ce vendredi.

Lire la suite sur TF1
Sur le même thème « MSF accusé de complaisance en faveur du Hamas » et « Otages du Hamas : que fait la Croix-Rouge ? »
NDLR. Malgré toutes les précautions rédactionnelles prises dans le communiqué (l’implication « supposée »…), les preuves doivent être suffisamment solides pour que l’Unrwa décide de « résilier immédiatement les contrats » du personnel soupçonné, et que les États-Unis suivis de 6 des principaux bailleurs de fonds de l’organisme décident immédiatement de geler les aides en attendant complément d’enquête.
Depuis de très nombreuses années, Israël dénonce l’utilisation des fonds européens et onusiens à des fins partisanes en faveur du Hamas et de l’Autorité palestinienne. Peut-être que l’horreur des massacres du 7 octobre donnera enfin le courage à tous les organismes concernés d’arrêter le soutien à tous les mouvements terroristes.

Etiquettes : Hamas | Israël | ONU | Unrwa

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This