Otages du Hamas : que fait la Croix-Rouge ?

Croix-Rouge

45e jour de guerre et la Croix-Rouge n’a pas encore rencontré les otages du Hamas. Par contre, le Comité international de la Croix-Rouge – CICR se dit « extrêmement inquiet » devant les opérations de Tsahal dans l’hôpital Shifa et son président, Mr Francesco Rocca, écrit même : « Assez. Comment la communauté internationale peut-elle accepter la situation à Gaza !? » Le CICR se soucie des terroristes emprisonnés en Israël mais, par contre, pas un mot sur les otages… Rien de nouveau sous le soleil. Cette organisation soi-disant humanitaire a toujours eu un parti pris vis-à-vis d’Israël et de la situation des juifs dans le monde. Revenons en arrière : pendant la Seconde Guerre mondiale…

Lire la suite sur i24
Pour aller plus loin sur l’implication de la Croix-Rouge pendant la Shoah
La situation est la même pour d’autres organismes humanitaires bien connus comme l’Unicef et Amnisty international dont la branche française a refusé de qualifier le Hamas de mouvement terroriste.
Et pourquoi pas soutenir une œuvre chrétienne qui fait le même travail ? Voir par exemple Médair. Mais il y en a d’autres !
NDLR. La réalité est plus complexe que la dénonciation israélienne, même s’il paraît évident que les ONG préoccupées d’humanitaire sont pour la plupart pro-palestiniennes, le pompon revenant à l’UNWRA.
Dernière minute : on peut s’interroger sur les propos du Pape François qui a reçu ce mercredi 22 novembre, séparément, des délégations israéliennes et palestiniennes. Devant elles, il a exprimé sa douleur face à la guerre et qui a assuré aux membres de chaque camp qu’ils étaient victimes du « terrorisme » mis en œuvre par leurs ennemis. >> Lire la suite

Catégorie : Politique | Racisme

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This