Selon l’ONU, la France protège trop les pédocriminels

Suite au travail remarquable de lanceurs d’alerte, l’ONU a produit un rapport quasi semblable à celui du rapporteur Juan Miguel Petit en 2002. Pour dénoncer la même chose : l’obstruction de la « justice » quand il s’agit d’affaires de pédocriminalité. Avec à la clé une maltraitance institutionnelle des enfants condamnés à vivre avec leurs agresseurs, et des parents protecteurs privés de leurs enfants et harcelés par la justice et son bras armé, les « services » sociaux.

Lire la suite sur Donde Vamos

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This