Une femme sur trois souffre de dépression après avoir avorté

Avortement4

Dans une étude publiée le 26 octobre 2023 dans la revue BMC Psychiatry, les chercheurs ont démontré que « la prévalence mondiale de la dépression post-avortement est estimée à 34,5% ». Ainsi, une femme sur trois souffrirait de dépression après avoir avorté. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont examiné 15 études regroupant 18.027 participantes. La recherche a été effectuée entre le 1er février et le 10 mars 2023 grâce à plusieurs bases de données, notamment Science DirectScopusEMBSEGoogle Scholar et PubMed.

Santé mentaleLire la suite sur Gènéthique
Voir également « Impact de l’IVG sur la santé mentale des femmes »
NDLR. Les études de ce genre sont désormais très nombreuses et ce, depuis de nombreuses années. Les témoignages aussi comme celui diffusé récemment sur KTO, « Le deuil caché ».

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This