Vers « une obstination déraisonnable économiquement dérégulée» 

fin de vie (5)

« Le débat national sur la fin de vie a laissé peu de place à la réflexion sur les réalités économiques et financières de notre politique de soins. » C’est le constat -et le regret- exprimé par deux médecins et un chargé d’enseignement à l’AP-HP dans une tribune publiée par le journal Le Monde. Les signataires de la tribune dénoncent les « joutes oratoires sur la conquête de nouveaux droits individuels » qui se sont tenues au détriment du fait de « penser collectivement notre organisation de santé et son coût ». Ainsi, « les travaux de la convention citoyenne, la mission d’évaluation de l’Assemblée nationale ou l’avis de la commission du Conseil économique, social et environnemental n’ont jamais mis en perspective la problématique de la fin de vie avec les choix de politique de santé de notre pays », pointent-ils.

Lire la suite sur Généthique

Catégorie : Bioéthique | Fin de vie

Sur le même thème

Sur le même thème

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Fin de vie : 1 900 amendements déposés

Le projet de loi ouvrant l’aide à mourir entre dans une nouvelle étape. Après les auditions de différents acteurs fin avril, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a démarré le lundi 13 mai en fin de journée l’examen du texte. Les 71 députés de la commission...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This