Recherche sur l’embryon : l’ISSCR joue sur les mots

recherche (2)

(…) « L’ISSCR déconseille d’utiliser le terme “embryon synthétique” pour décrire les modèles d’embryons, car il est inexact et peut prêter à confusion », estime l’organisme. « Bien que ces modèles puissent reproduire certains aspects des premiers stades de développement des embryons humains, ils ne peuvent pas se développer et ne se développeront pas jusqu’à l’équivalent du stade postnatal chez l’homme ». Une affirmation qui reste à prouver, et qui, dans tous les cas, pourrait bien n’être que temporaire. Pour tenter de rassurer, l’ISSCR ajoute que ses lignes directrices « interdisent le transfert de tout modèle d’embryon dans l’utérus d’un être humain ou d’un animal ». Des lignes que l’organisation a déjà fait « évoluer », recommandant d’allonger la limite de 14 jours pour la culture d’embryons humains. L’ISSCR s’est gardée d’en proposer une nouvelle (cf. Recherche sur l’embryon : plus aucune limite ?). La recherche avant tout.

Lire la suite sur Généthique

Sur le même thème

Sur le même thème

Un placebo peut-il soulager ?

Un placebo peut-il soulager ?

Les chercheurs en pharmacie testent de nouveaux médicaments en les comparants à un placebo, une pilule qui ressemble au médicament mais qui n’a aucun effet. L’objectif est de déterminer si le médicament est plus efficace que le placebo. Il est intéressant de noter que...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This