Baudouin 1er, ce roi dont la liberté de conscience l’a empêché de régner pendant deux jours

Palais-Royal Belgique

La Belgique a adopté le 4 avril 1990 une loi dépénalisant l’avortement. Non sans mal toutefois, puisque les parlementaires se heurtèrent à un obstacle majeur en la personne du roi Baudouin, farouchement opposé à cette nouvelle loi en raison. « La liberté de conscience vaut-elle pour tous sauf pour le roi ? », avait-il notamment rappelé avec force. (…) Remontons un peu le temps : nous sommes en 1990, et la Belgique figure parmi les derniers pays, avec l’Irlande, à ne pas avoir autorisé les femmes à avorter en toute légalité. Mais alors que les députés belges adoptent avec une majorité de voix le projet de loi dépénalisant l’avortement, le roi des Belges, sur le trône depuis 1951, fait face à un cas de conscience majeur.

Lire la suite sur Aleteia

Etiquettes : Baudouin Ier | Belgique

Sur le même thème

Sur le même thème

Le Rassemblement national et l’IVG

Le Rassemblement national et l’IVG

Depuis le début de sa campagne législative, Jordan Bardella assure vouloir œuvrer pour « les droits des femmes », et rappelle, notamment, que Marine Le Pen a soutenu la constitutionnalisation de l'IVG, occultant les divisions et revirements du Rassemblement national...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This