De l’IA générative à une superintelligence hors contrôle

Intelligence artificielle

L’AI Act a été adopté le 14 juin 2023 par le Parlement européen : « d’ici la fin de l’année, les négociateurs espèrent tomber sur un accord total ». Il est à noter qu’elle est la première loi globale sur l’IA au monde. (…) Pour ce qui est de la régulation européenne, la volonté exprimée du Artificial Intelligence Act est louable, son intention est de protéger la population de l’UE des risques identifiés de l’intelligence artificielle. Rien à redire. Le texte reprend à ce titre les réglementations déjà appliquées en matière de sécurité des produits, qui fixe un cadre juridique uniforme à la commercialisation et à ses usages. Par-delà l’Europe, les régulations et les lois sont appelées à se multiplier de façon disparate : à chacun sa régulation de l’IA… ce qui, nous le verrons, pose un grave problème au regard des enjeux et sont annonciatrices de la catastrophe redoutable et redoutée.

Lire la suite sur Contrepoints

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This