Des embryons chimériques singe-homme

chimera_monkey_man_photo

« Six jours après la création en laboratoire de 132 embryons de singe, chacun a reçu une injection de 25 cellules souches humaines ». Au bout de 10 jours, 103 des embryons chimériques étaient encore vivants. Ils ont ensuite commencé à décliner « et, le 19e jour, seules trois chimères étaient encore en vie ». D’après les chercheurs, « le pourcentage de cellules humaines dans les embryons est resté élevé pendant toute la durée de leur croissance », ce qui signifie que les cellules humaines se sont intégrées à l’espèce hôte.

Lire la suite sur Généthique

Sur le même thème

Sur le même thème

Un placebo peut-il soulager ?

Un placebo peut-il soulager ?

Les chercheurs en pharmacie testent de nouveaux médicaments en les comparants à un placebo, une pilule qui ressemble au médicament mais qui n’a aucun effet. L’objectif est de déterminer si le médicament est plus efficace que le placebo. Il est intéressant de noter que...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This