Italie : une proposition de loi pour faire de la GPA un « crime universel »

Le 21 mars, trois propositions de loi visant à faire de la gestation pour autrui à l’étranger un « crime universel » ont été déposées devant la commission de la justice de la Chambre des députés italienne. Ces propositions provenant de trois partis, les Frères d’Italie (FdI), La Ligue et Forza Italia, ont été unifiées.

La proposition, qui sera débattue à partir du 23 mars devant le Parlement, prévoit de criminaliser la GPA pratiquée à l’étranger même si la procédure est légale dans le pays où elle a lieu.

La pratique est déjà illégale en Italie. La violation de cette interdiction peut entraîner des peines de prison de 3 mois à 2 ans et des amendes comprises entre 600.000 et 1 million d’euros. Désormais, ces sanctions pourraient s’appliquer également « si les actes sont commis à l’étranger ».

Lire la suite sur genethique.org

Catégorie : Bioéthique | PMA/GPA
Etiquettes :

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This