L’absence des pères dans les débats sur l’IVG

père

« Si l’IVG est constitutionnalisée, ne doivent-ils pas être concernés par une évolution législative ? », questionne l’auteur du Petit manuel d’éthique pratique et de Un médecin face à la peur de la mort (Ed. Clé). Vincent Rébeillé-Borgella observe par ailleurs, au terme d’une carrière d’une quarantaine d’années, qu’il n’a presque jamais vu de pères lorsqu’il a été consulté dans le cadre d’un projet d’IVG. En raison du rôle inhérent à ces derniers dans la conception d’un enfant, il soulève l’idée « d’inscrire dans cette loi la responsabilité du concepteur et pas simplement le droit de celle qui a conçu ». « Ne serait que par respect de la femme », souligne-t-il.

Lire la suite sur Évangéliques.Info

Catégorie : Avortement | Famille | Psychologie

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This